Tous les produits de Catch Ball x EHS





La rencontre entre deux marques emblématiques, une collaboration unique entre les japonais Catch Ball (avec derrière Brusher Co) et les Italiens de East Harbour Surplus, avec en toile de fond les tennis et chaussures de sports américaines des années 1950s comme inspiration. Un mix qui traverse les continents pour créer une petite basket basse parmi les plus cools sur le marché, et difficilement trouvables jusqu'à présent en France. 

Lorsque Brusher décide de lancer leur projet Catch Ball ("Attraper la Balle" en hommage à l'image d’Épinal du kid américain chaussant ses tennis en toile pour passer tout l'été à jouer au Baseball), ils décident que trois facteurs sont primordiaux : quels seront les matériaux utilisés, comment seront-ils produits, et quelle est l'histoire derrière cette paire de chaussure. 

Pour trouver une toile ultra résistante (Canvas) il se tourne vers la région d'Okayama au Japon, berceau de l'industrie de la filature, et connue pour ces produits fabriqués en Denim et en toile depuis longtemps. La toile Okayama est réputé à travers le monde pour être solide, durable, résistante à l'eau et respirante, Elle est souvent utilisée pour la toile des voiles ou les sacs militaires. Dans cette région, une vieille entreprise se détache du lot par son savoir-faire et son expérience : la société textile Otomo, fondé à Okyama au Japon, en 1888, et connu pour sa toile hyper résistante, la toile Hampu Okayam Kurashiki, la meilleure de la région. M. Otomo a pratiqué la culture du coton et sa femme était un artisan très célèbre en tant que tisserand de chanvre. Cette entreprise créée il y a 130 ans par la famille Otomo est toujours en activité aujourd'hui (et dirigée par l'arrière petite-fille de Mr Otomo). 

L'une des caractéristiques de cette toile est qu'elle est encore fabriquée sur les anciennes machines à filer à navette, et nécessitent un immense travail à la main (d'où un temps de production beaucoup plus long et une production de bien meilleure qualité que les toiles classiques de baskets). Des générations de maîtres artisans qui ont créé ce tissu il y a 130 ans et parfait une technique qui lui vaut cette réputation aujourd'hui dans le monde. 

Cette méthode artisanale avec une vieille machine à filer va à contre-courant du développement actuel de la technologie des fibres synthétiques et des techniques hyper-industrialisées pour une grande consommation de basse. Mais c'est justement ce que Catch Ball veut : une basket avec une toile durable, solide, qui résiste au temps et aux saisons (d'où leur slogan : « Keeps Beauty Through Years of Use », ou « Conserver la beauté au fil des années » en bon français), et faire plus qu'une simple marchandise industrielle de mass market. 

La plupart des chaussures en toile sont connues pour leur qualité bon marché, leur tendance à se déchirer facilement et à se mouiller à la moindre goutte de pluie, en raison de leur production rapide. On les utilise une saison et on rachète une paire l'année suivante. Ce qui dans le fond n'est pas très malin économiquement, et pas très viable écologiquement (si on achète plus souvent, on doit forcément produire plus aussi). 

Pour remédier à tout ça, Catch Ball a pensé à tous les détails de leur paires de sneakers : 

Une toile ultra-résistante

La toile Kurashiki Hampu® utilisée ici, est construite en toute solidité avec une surface épaisse à haute densité. Ceci est réalisé grâce à la technique de tissage lente et méthodique. Avec ce tissage traditionnel, le matériau retient plus d'air ce qui rend la toile plus absorbante, et aussi plus confortable à porter. D'un fil de coton rugueux, est créé un tissu chaux, épais et résistant, et une toile qui s'adoucit au fil du temps. Elle résiste à l'eau, respire avec vos pieds et garde toute sa beauté avec les années. Si on vous dit qu'elle est considérée parmi les meilleurs toiles au monde... 

Vulcanisation

Ce n'est pas un hommage à Star Trek, mais le nom du procédé traditionnel de cuisson de la semelle en caoutchouc. Cette technique japonaise unique est réalisée par une poignée d'artisans nommés «ka-ryu» en japonais, et est transmise de génération en génération. Elle implique que chaque paire de chaussures soit cuite au four, ce qui confère à leurs semelles en caoutchouc une finition très douce et particulièrement flexible et durable. Toutes les chaussure sont ainsi fabriquées à la main en fixant une patte de caoutchouc sur la toile et en les mettant dans un four pour les cuire.

Une teinture et un lavage bio

Une technique spéciale est appliquée sur la toile Kurashiki Hampu® : la teinture bio-enzymatique qui est appliquée pendant la production du tissu de toile. Dans ce processus, la toile absorbe les enzymes, ce qui lui donne un effet légèrement délavé et un touché ultra-doux. Cette enzyme donne vie à la toile et crée une couleur unique et durable. 

Une finition irréprochable

Sur le devant de la chaussure, on trouve trois rangées de coutures qui empêchent la toile de se déchirer avec le temps, et trois œillets sur le bas offrent une meilleure perméabilité à l'air. Un petit détail qui fera toute la différence pendant les chaleurs estivales. Le devant est agrémenté d'un nez avec embout (avec un design très 1950's) pour éviter l'usure et former une coque résistante. Elle recouvre la partie supérieure de la toile, et couvre vos orteils, ce qui aide aussi la chaussure à conserver sa forme d'origine et à éviter qu'elle ne soit endommagée. Pour finir, l'arrière de la chaussure est renforcée avec une couture en V, conçu pour couvrir votre cheville, pour plus de confort (et d'élégance!). Et on n'oublie pas la petite étiquette logo vintage cousue sur la languette intérieure, pour le souci du détail, avec une vieille illustration de la machine à navette et une brève histoire de Kurashiki Hampu. 

Une semelle Ortholite ™ confortable

Ortholite ™ est le matériau le plus souvent utilisé pour la conception des semelles des chaussures. On le retrouve souvent dans les chaussures de sport afin d'améliorer les performances dans des activités telles que la course, la piste et le sport en plein air. Ces semelles offrent un meilleur amorti que la semelle intérieure en EVA (que l'on retrouve généralement dans les Vans ou les Converse) et élimine également les odeurs des pieds en raison de sa perméabilité à l'air et de sa fonction de barrière à l'humidité. 

Maintenant que vous savez tout ça, il ne vous reste plus qu'à les essayer ! 


Il y a 4 des produits.

Affichage 1-4 de 4 article(s)

registre

Nouveau compte S'inscrire